Réflexions

Rénovation du centre paroissial de St-Jean: Un projet d’envergure !

4_église

Pour une nouvelle dynamique

Dans le Nouveau Messager de mars-avril 2021, nous faisions le point sur ce grand projet, qui comme toutes les activités a été entravé par la pandémie. Dans l’état actuel des choses, le permis de construire devrait être validé prochainement par la municipalité, ce qui permettrait de lancer une actualisation des devis et d’entreprendre les travaux à l’automne 2022.

Comme nous l’avions écrit, le Consistoire et les autorités de notre Eglise UEPAL ont à cœur de poursuivre et amplifier le développement du travail diaconal et la présence de notre communauté en tant qu’acteur de la société civile, selon la vocation initiale de l’église Saint-Jean, implantée dans le quartier Europe.

Un moment propice

C’est pourquoi, à l’occasion des travaux obligatoires de mise aux normes, il a été décidé de rénover les espaces d’activités situés à l’entresol. En effet, ces locaux ayant le statut d’Etablissement recevant du public (ERP), ils sont soumis à des normes légales qui exigent aujourd’hui un important chantier. C’est le moment à saisir pour adapter ces locaux aux activités qui s’y sont développées.

Saint-Jean accueille régulièrement aujourd’hui, au sortir d’une période marquée par de fortes contraintes, au bas mot 300 personnes par semaine, sans compter les événements particuliers. Il y a tout d’abord les cultes et les activités paroissiales : chorale, réunions des Conseils, assemblées générales d’association (Entraide protestante, …) ; ateliers de bricolage, groupes de prière, … Puis la présence de l’Eglise évangélique africaine qui prie et célèbre à Saint-Jean plusieurs fois par semaine.

Les activités diaconales sont en essor avec l’AsCo Campus pour l’accompagnement à la scolarité d’une cinquantaine d’enfants du quartier tout au long de la semaine, et les liens avec leurs parents. Citons encore l’enseignement du français langue d’intégration (FLI) par les associations ASTI et CIMADE à raison de 5 séances chaque semaine, et le nouvel atelier d’initiation au numérique hebdomadaire pour les parents d’élèves de l’AsCo.

A cela s’ajoute l’accueil régulier de diverses associations solidaires ou culturelles (Croix Bleue, Secours Populaire, Terre des Hommes, chorale Polycanto, etc …)

Un projet d’envergure …

Afin d’établir des plans conformes aux normes spécifiques d’un ERP et aux besoins générés par les activités existantes et futures, le groupe de pilotage a fait appel à l’organisme de certification SOCOTEC et au cabinet d’architectes Pircher-Burgaentzlen. En jeu, la traduction des textes normatifs en plans par rapport au bâti, et l’obtention du permis de construire, aujourd’hui en cours.

La durée des travaux est estimée à 1 an. Ils devraient commencer au 4e trimestre 2022. Certaines activités seront déplacées vers d’autres lieux (Saint-Marc, Centre Théodore Monod). Celles qui sont liées à la population du quartier pourront investir la salle dite « Aquarium », que le groupe de pilotage souhaite réaménager en premier lieu (installation électrique, isolation thermique, travail sur l’acoustique, …). Ce calendrier permettrait de couvrir la période d’indisponibilité des salles d’activités, et ce lieu pourrait ensuite s’ouvrir à la vie associative et culturelle de la ville … / …
une action portée par la communauté

Les fonds issus de la vente du Foyer Hoffet, et fléchés dans ce but par vote du Consistoire, constitueront la base du financement de ces travaux. En effet cette vente avait un sens dans la dynamique vers la jeunesse. Cette base sera abondée par diverses subventions (municipalité, fondations, …). Pour la prochaine étape, le lancement des appels d’offres, il faudra tenir compte d’une augmentation substantielle des coûts des matériaux, suite à la crise sanitaire et au contexte mondial.

Les contributions des paroissiens et donateurs resteront essentielles pour donner au témoignage concret de l’esprit solidaire de notre Eglise le nouvel élan déjà bien amorcé. C’est l’addition de toutes les ressources, l’effort collectif qui rendra l’action possible. L’investissement bénévole et la participation matérielle et financière constituent les fondements de la nouvelle dynamique qui se met en place.

Vous serez régulièrement tenus au courant de l’avancée du projet.

Denis Weymann, président du Consistoire, informations recueillies p