Paroisse en marche

Rénovation de l’espace St-Jean

3_vitraux

Pour mieux accueillir…

Depuis 1966, l’église Saint-Jean, au cœur du quartier Europe, a pour mission de répondre de manière plus significative à l’interpellation de la société.

Les locaux constituent aujourd’hui un foyer d’activités pour la paroisse et sur le quartier. Ils se posent en tant que lieu de rencontre et de brassage de populations : ils accueillent à la fois des activités paroissiales, les cultes de deux églises évangéliques, des réunions associatives, des animations pour les aînés, des actions de type diaconal dans le domaine de l’éducation et de la formation, des activités culturelles.

Le groupe de pilotage a à cœur de développer et renforcer cette présence de notre Eglise en tant qu’acteur dans la société civile à travers le développement de ces activités dans un esprit de rencontre et de mixité des publics touchés. L’Uepal a manifesté son soutien à cet axe de travail à travers la création d’un poste de diacre en septembre 2019. Une délégation du Quai Saint-Thomas s’est déplacée en décembre dernier afin d’étudier et conseiller le projet. Le moment venu, celui-ci sera soumis à la réflexion du Conseil.

Saint-Jean est un lieu de vie pour nombre d’activités paroissiales, bien que celles-ci soient momentanément entravées par la crise sanitaire : réunions des différentes assemblées et des Conseils, chorale, repas paroissiaux, groupes de bricolage et groupe des aînés, atelier de fabrication de couronnes de l’Avent, …

L’église est un lieu de prière bien vivant : en plus des cultes de notre communauté, nous accueillons à Saint-Jean deux Eglises évangéliques pour leurs temps de prière et leurs répétions musicales : l’Eglise évangélique africaine du Ministère de la Grâce (50 à 70 membres) ainsi que l’Eglise évangélique tzigane Vie et Lumière (50 à 70 membres), membre de la Fédération protestante de France.

Dans le domaine du travail social, les locaux étaient jusqu’en mars 2020 le lieu d’implantation d’actions de formation pour adultes (FLE : français langue étrangère) avec l’Asti et Campus ; dès que possible, tout est prêt pour l’implantation des cours de français de la Cimade, ce qui laisse entrevoir un Pôle FLE sur Saint-Jean.

Une vingtaine d’associations y ont conduit des activités ces dernières années dans les domaines de l’humanitaire, de l’action culturelle et de l’action sociale.

Le travail diaconal en direction des enfants, réinitié par notre paroisse il y a 4 ans s’y développe avec l’AsCo Campus qui accueille aujourd’hui une quarantaine d’élèves d’école élémentaire et de collège tout au long de la semaine. Saint-Jean constitue un espace de contact et de liens avec les habitants du quartier.

Des travaux de sécurité sont nécessaires pour une mise aux normes obligatoire des locaux. Le projet consiste à saisir cette occasion pour procéder à des aménagements qui permettront de poursuivre le développement d’un travail diaconal déjà très engagé. Les projets ne manquent pas : création d’un espace informatique et atelier de formation au numérique pour les habitants du quartier et les paroissiens ; espace nature partagé en parallèle avec le « Champ des possibles » dans le cadre de l’inscription de notre paroisse dans la démarche « Eglise Verte ». C’est dans cet esprit aussi que se situe le projet de rénovation du bâtiment.

Diacre Sylvie Michel